Cette étude dresse un panorama de l’industrie automobile en Île-de-France, 15 ans après une première étude de l’IAU sur le sujet.

Etude industrie automobile en Ile-de-France

Cette analyse décrit la filière automobile francilienne telle qu’elle fonctionne aujourd’hui, c’est-à-dire une filière encore dominée par les constructeurs automobiles et structurée par les industriels.
L’ensemble des données présentées se rapportent donc au périmètre actuel de la filière. C’est le cas pour la partie introductive et comparative par la mobilisation de statistiques officielles portant sur le secteur automobile (chapitres 1 et 2). C’est aussi le cas pour la partie francilienne (chapitre 3) par  l’exploitation d’un fichier élaboré en collaboration avec la chambre de commerce des Yvelines et le CROCIS.

Cette étude aborde également (chapitre 4) les enjeux et les évolutions qui touchent de plein fouet l’industrie automobile avec l’électrification, la connectivité, les nouveaux modèles de mobilité et le véhicule autonome. Cependant, ces évolutions restent très volatiles, avec de fortes incertitudes sur l’état de la filière à seulement 10 ans, notamment au niveau de ses jeux d’acteurs. De ce fait cette étude ne cherche pas à recenser les nouveaux acteurs entrant dans la filière et encore moins en quantifier les emplois. Nous pouvons uniquement citer les principaux acteurs qui se positionnent sur cette nouvelle chaîne de valeur. La seule certitude est que la filière automobile, telle que nous la
connaissons, est entrée dans une ère de bouleversements majeurs, de nature à remettre en cause l’ordre établi, avec notamment pour conséquence une forte hybridation entre les activités industrielles t les services, ce que l’on nomme les services de mobilité. Ces bouleversements commencent à se traduire sur le territoire francilien par l’émergence de nouvelles activités, nouvelles implantations, ou
évolutions de pratiques dont certaines bénéficient de l’accompagnement du Conseil Régional d’Ile-de-France (chapitre 5).

Pour finir, le chapitre 6 propose des pistes d’action en vue de soutenir les acteurs de l’industrie automobile dans leur transformation, vers le véhicule du futur et plus généralement vers la future « industrie de mobilité ».